En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Mondial Simple de Raffa Volo : la voix de nos athlètes
le 15-04-2015
par Xavier Majorel
Les championnats du Monde de Raffa Volo débutent dès la fin du week-end à Rome, au Centre Technique de la Fédération Italienne de Boules, du 20 au 25 avril 2015. Le Mondial se déroule en simple, pour les catégories masculine, féminine et moins de 21 ans. Nos représentants français nous ont livré leurs réponses à quatre questions autour de ce Mondial. 

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Raynald Tarriere (- 21 ans) : Je m 'appelle Raynald Tarriere, je suis né le 09 novembre à Saint-Brieuc et j'habite à Lanvia en Saint Brandan (22800).

Annie Buissonin (féminine) : Je suis Annie, Buissonin, 58 ans, en pré-retraite.

 

Annie Buissonin

 

Eddy Rouault (masculin) : J'habite en Bretagne à Plaintel (site où se trouve le boulodrome de Raffa Volo), je suis marié, j'ai deux enfants. Je suis responsable des achats alimentaires au centre Hospitalier de Saint-Brieuc.

 

Comment et pourquoi la Raffa Volo ?

Raynald Tarriere : J'ai découvert la Raffa Volo grâce à mon père et c"est avec lui que j'ai commencé à jouer : j'ai bien aimé parce que c'est un sport de boules. Je connaissais la boule bretonne et maintenant la boule synthétique !

Annie Buissonin : Je suis une joueuse occasionnelle de Raffa Volo, je pratique plutôt la boule lyonnaise où j 'évolue en F2.

Eddy Rouault : Je joue à la Raffa Volo depuis une quinzaine d'années. J'ai débuté à Queven, dans le Morbihan, puis nous avons repris la suite à Plaintel. J'ai intégré l'équipe de France il y a une dizaine d'années, ce qui m'a permis de réaliser des championnats d'Europe, du Monde en individuel et par équipe un peu partout dans le monde. C'est un sport international qui permet de se confronter à d'autres nations, professionnelles ou pas. Ce sport permet de développer la concentration individuelle et l'esprit d'équipe à travers les compétitions. C'est une pratique technique, athlétique et mentale.

 

Eddy Rouault

 

Votre meilleur souvenir sur les terrains ?

Raynald Tarriere : Mon meilleur souvenir, c'est quand ont eu lieu les rencontres avec les italiens et les chinois : ce fut magnifique, pour moi, j'y ai vu beaucoup de belles choses !

Annie Buissonin : J'ai connu la Raffa lors d'un voyage en Chine avec Bernard Champey. J'y ai ensuite joué à Plaintel, en mixte, sur les terres de la famille Rouault.

Eddy Rouault : J'en ai trois : le premier, c'est le dernier championnat du monde individuel en 2010 où j'ai fini quatrième à Rome : une superbe semaine. Le second, la quatrième place par équipe en Afrique du Sud. Le troisième, c'est la quatrième place en doublette aux Jeux Méditerranéens en Turquie : un moment magique avec la multitude de sports représentés

 

Comment imaginez-vous Rome (les prochains championnats du Monde) ?

Raynald Tarriere : Mon objectif, à 14 ans, le plaisir et d'aller le plus loin possible. Je sais qu'avec le niveau et la catégorie des jeunes de -moins de 21 ans, cela va être difficile. Mes attentes ? J'espère que cela va bien se dérouler,  ce sera une bonne expérience qui me servira pour les années à venir. Pour moi, découvrir  Rome, c'est déjà grand et participer à un championnat du monde, c'est une belle expérience qui restera  gravée !

Annie Buissonin : Je ne pratique pas suffisamment et surtout, pas au niveau national, pour prétendre faire un résultat à Rome, mais c 'est un honneur de porter nos couleurs à cette occasion.

Eddy Rouault : Réussir ces championnats du monde en individuel en donnant le meilleur de moi même. Mon objectif est d'atteindre le podium après plusieurs quatrième places. Un quart de finale serait déjà une belle performance et le titre de champion de monde... un rêve ???

 

 

Raynald Tarriere

 

En savoir plus :

Suivre le Mondial Simple de Raffa Volo sur le site de la CBI

Les dernières nouvelles autour du Mondial sur le site de la Fédération Internationale de Boules.

Eddy Rouault en interview sur Culture Sport Boules.

Christophe Campiglia



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales