En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Finales des clubs sportifs: une incroyable mobilisation
le 02-09-2020
par Bruno Tommasone


Une mobilisation pour un incroyable pari des Arbreslois  


Les finales des championnats de France des clubs sportifs se dérouleront du 11 au 13 septembre au boulodrome du Pays de l’Arbresle. Les dirigeants Arbreslois sont en train de peaufiner les derniers préparatifs mais d’ores et déjà tout a été mis en œuvre pour que cet événement soit une réussite. Après le retrait de la Côte-Saint-André, les Arbreslois ont su le 24 juillet que les finales se dérouleraient dans leur boulodrome. Un mois et demi pour préparer une telle compétition démontre bien la difficulté de la tâche surtout avec les règles sanitaires qui doivent être mises en place. 
Les Arbreslois sont en passe de réussir leur pari et c’est surtout l’incroyable mobilisation autour du projet qu’il convient de mettre en avant. 

Le boulodrome du Pays de l'Arbresle prêt pour les finales (photo BT)


 Mobilisation des bénévoles

Pour accueillir ces finales pas moins de 40 bénévoles ont retroussé leurs manches pour monter le projet. Ils sont issus pour la plupart des clubs sportifs masculin et féminin de l’Arbresle, de l’Association du Boulodrome chère à son président André Larochette et son vice-président Jean-Luc Guillarme mais aussi du secteur bouliste présidé par André Thiebaud. 

Mobilisation des instances

Le président de la Communauté de Commune de l’Arbresle, Pierre-Jean Zannetacci, n’a pas hésité une seconde lorsqu’il a reçu le dossier de ces finales sur son bureau. Celui qui est aussi Maire de l’Arbresle met à la disposition des dirigeants un magnifique boulodrome du Pays de l’Arbresle qui va séduire les compétiteurs.
Des communes avoisinantes (Saint-Julien sur Bibost, Bibost, Sain-Bel, l’Arbresle, Montrottier, Bessenay) ont aussi voulu apporter leur aide à l’organisation Arbresloise.
La Fédération Française de Sport Boules est toute aussi partie prenante tout comme l’est le Comité du Rhône et de la Métropole de Lyon. Sans oublier évidement le Conseil Général du Rhône.  

Mobilisation des amis et sponsors 

Une telle compétition engendre des frais et les dirigeants Arbreslois ont pu compter sur des partenaires, souvent des amis, comme des entreprises de travaux publics du territoire  ou des sociétés privées qui ont accepté de se lancer dans l’aventure. 


Toutes les règles sanitaires seront appliquées à l'intérieur comme à l'extérieur du Boulodrome (photo BT)

Mobilisation pour le bien-être de tous 

Les dirigeants Arbreslois assureront les repas de tous pendant les trois jours. Tout d’abord du vendredi au samedi soir au Restaurant de Messidor, une association qui participe à la réinsertion de personnes et qui se situe aux abords des jeux.  Le dimanche le repas sera servi par un traiteur dans le complexe sportif qui jouxte le boulodrome. 
Les hébergements seront assurés par différents établissements de la région dont l’Hôtel Chatard à Sarcey. Les membres de la famille Chatard ont su se montrer coopératifs afin que la délégation boulistique puisse disposer suffisamment de chambres. 

Mobilisation pour que les règles sanitaires soient appliquées. 

Un énorme travail a été effectué pour que le public et les joueurs soient assurés du total respect des règles sanitaires. 
Les spectateurs entreront non pas par les portes principales mais par la voie située sur le côté du boulodrome et sortirons par une autre sans se croiser. Le port du masque sera obligatoire et les bénévoles ainsi qu’un service de sécurité seront là pour assurer de la pédagogie et faire appliquer les règles. De plus lors des rencontres sportives, l’espace réservé aux joueurs, arbitres et commissaires (jeux et abords proches), sera totalement isolé de celui des spectateurs (tribune). A la buvette les spectateurs devront s’asseoir à des tables où ils seront servis. Aucune personne ou groupe ne seront autorisés à consommer debout au bar !!

Le mot de la fin revient à Emmanuel Sage, responsable du centre de formation qui supervise cette manifestation : « Nous veillerons à ce que les règles sanitaires soient appliquées et nous serons très vigilants. Nous espérons assister à de belles parties et vivre de belles émotions sportives. Il faut que ces finales rejaillissent sur la pratique du sport boules de notre territoire et de manière nationale également. Il est absolument nécessaire de lancer cette nouvelle saison, et ces finales de clubs sont le tremplin idéal».  

Bruno Tommasone



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales