http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   

Boutique

Actualité

Francis Aspar : un grand champion vient de tirer son dernier but
le 08-08-2017
par Christophe Campiglia
Henri Thubert, ancien président (sous l’ancienne mandature) du CBD des Pyrénées-Orientales, toujours actif au sein du club sportif Perpignan 66 et du club de Saint-Mathieu, nous a transmis cet article autour de la disparition de Francis Aspar. Une rédaction que nous publions, agrémentée de ses commentaires, recueillis au cours d’un entretien.

Francis Aspar : le grand champion n'est plus
(photo : 66.sbcrmp.fr)

Disparition d'un grand

Un grand champion vient de tirer son dernier "but". Francis Aspar nous a quittés après une longue période de souffrance physique et morale pendant laquelle il a démontré une fois de plus son fort caractère d'homme combatif. Connu sur les terrains de boule lyonnaise de tout l'hexagone, Francis a été un grand bonhomme plein d'adresse et de fair-play. 

« Il avait deux personnalités. C’était un homme qui était très accrocheur sur un terrain de boules. Il n’avait jamais perdu, jusqu’au dernier souffle de la partie, il croyait à la gagne. Il a été un champion du tir au but, que ce soit pour marquer ou pour se sauver. Dans la vie, c’était quelqu’un d’affable, serviable, qui avait aussi ce trait de caractère du combatif ».

Francis Aspar (à droite) avec son équipe sacrée championne de France en Honneur à Grenoble en 1959 (photo : 66.sbcrmp.fr)

Un adversaire redoutable

Sacré champion de France fédéral en honneur avec Roger Bonifon, Marcel Male et Robert Male, il a représenté le sport boules départemental au plus haut niveau durant de longues années sur tous les boulodromes de France où il a "ferraillé" contre les plus grands de ce sport. C'est tout naturellement aussi qu'il a représenté son entreprise dans les divers championnats de France corporatifs en remportant à plusieurs reprises les titres suprêmes. 

«J’aimerai que l’on se souvienne de sa réussite avec son équipe. Ils ont joué dans tous les boulodromes de France et contre les plus gros. Avec son compagnon Roger Bonifon, ils ont été les deux plus grands joueurs du département ».

Francis Aspar en Ufolep avec ses compères de toujours : Jean Saint-Martino, Christian Bonafos et Roger Bonifon (photo : 66.sbcrmp.fr)

Un seul club : Saint-Mathieu

Par ses exploits et sa bonhomie, Francis était une légende du sport boules et surtout la fierté de la famille bouliste roussillonnaise. Il s'en est allé rejoindre ses compères Bonifon, Saint Martino, Enrique, Bagur et d'autres, qui de la haut nous n'en doutons pas, commenterons certaines de leurs parties avec enthousiasme. Il restera à jamais pour sa génération un grand champion affable et généreux.

«De tout temps, de tout jeune, Francis Aspar a toujours été licencié à Saint-Mathieu. Son attachement à son club mérite d’être souligné, c’était Francis Aspar ».

En savoir plus :

Un article à retrouver également sur 66.sbcrmp.fr.
(photos reprises avec l'aimable autorisation de Maurice Benharbone)




Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales