En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Tournoi international de l'Isère, avec S. Fournier : "la culture du sport doit prendre ses droits"
le 22-06-2017
par Christophe Campiglia
Le 23 janvier 2017, le Directeur Technique National a annoncé une nouvelle mise en place dans la gestion des équipes de France. Stéphane Fournier, en charge jusqu'à présent de l'équipe de France Féminine, est également désormais en charge des U15 et des U18 ans. Alors que ce week-end, Susville accueille la 25ème édition du Tournoi International de l'Isère, le conseiller technique national évoque le plan de travail envisagé pour ces deux catégories.


Un premier stage "Prises de repères" s'est déroulé du 19 au 20 février 2017 pour la catégorie -18. Quel est le plan de travail que tu as envisagé pour cette catégorie ? 
Pour faire bref, je pense que la culture sportive doit être implantée chez nos jeunes (des U9 aux U15), pour ensuite  que la culture du Haut-Niveau prenne forme (U18 et +). En effet, nous, boulistes, ne fonctionnons pas comme un sport mais plutôt comme un jeu. Nos structures locales ne sont pas idéalement adaptées, les entraineurs ne sont pas assez formés, et nos compétitions ne sont pas forcément adaptées … Le chemin va être très long et il suivra le modèle qui a fait ses preuves avec les féminines depuis six ans.

Pour nous aider, le modèle Canadien « Le sport c’est pour la vie » sera un exemple qui devrait convenir à notre discipline sportive. J’espère que la Direction Technique Nationale et la Commission Nationale des Jeunes se pencheront ensemble sur cette idéologie, dans laquelle tout le monde devrait s’y retrouver.

Pour répondre plus précisément à cette question, je transmets le bilan de stage public G18. Il est public dans le sens où le bilan individuel des athlètes ne sera pas diffusé. Je joints également le document CollHNffsb – SIMILITUDE : il peut être lu comme une ligne directrice. La lecture de ces documents explique la démarche qui se met en place depuis janvier 2017. Je préfère toutefois prévenir que la lecture des documents est relativement pesante.

Retrouvez le bilan du premier stage G18 à partir de ce lien.

Retrouvez le document "SIMILITUDE" à partir de ce lien.

Les participants de l'édition 2016 du Tournoi International de l'Isère

Les G18 enchaîne ce week-end avec le tournoi international de l'Isère, avec deux équipes et huit joueurs en piste. Quels sont les objectifs que tu vas fixer aux équipes et aux joueurs ?
L’objectif de l’Equipe de France A est de gagner le tournoi. Les garçons devront aussi démontrer une capacité d’adaptation aux conditions de compétition et à mes directives. C’est une prise de connaissance en tournoi, c’est un premier test de vie commune. 

Pour l’Equipe de France B, j’attends de voir la combativité, l’investissement de chacun dans et pour le groupe… j’attends un comportement. Sébastien Charousset coachera cette équipe avec plus de patience et gentillesse. Cette équipe est construite avec de jeunes joueurs, ce n’est pas anodin. Je tiens à souligner que je suivrai de près la prestation d’autres athlètes du CollHNffsb, même si ce coup-ci, ils ne batailleront pas sous les couleurs de l’Equipe de France.

Christian Lacoste au Comité Olympique Algérien en avril 2017: l'Algérie pourrait accueillir le prochain Mondial Jeunes (photo : fiboules.org)

Comment ce tournoi s'intègre dans la perspective d'un Mondial Jeunes, qui pourrait se dérouler en Algérie, avec le tir de précision, le tir progressif et le tir rapide en double au programme pour cette catégorie ?
Ce tournoi lancera la préparation à l’éventuel championnat du Monde Jeunes… Il amènera aussi le Staff Technique FFSB à définir au mieux les orientations de chaque athlète, à court et à long termes.

Le programme de ce Tournoi International est intéressant car nous pouvons l’aborder avec une équipe résolument Type « Physique » comme l’Equipe de France A, ou résolument Type « Tactico-Technique ».

Ce schéma de compétition reste donc varié et aléatoire en terme de résultats. Ce tournoi peut préparer à différents types de championnats du Monde Jeunes. Enfin, il permet d’observer une majorité d’athlètes du CollHNffsb  face à des joueurs étrangers … pour ce week-end, la couleur de la tunique importe peu.

Sébastien Charousset fait parti du staff technique

On retrouve dans ton équipe Brigite Coste et Sébastien Charousset en adjoints, ainsi que Yves Guillot, Jean-Claude Lair et Julien Rozier dans le staff médical. Quels seront leurs rôles ?
Le rôle du Staff Médical (Yves Guillot, Jean-Claude Lair et Julien Rozier) est de suivre les athlètes HN qui s’orientent vers une compétition internationale imminente, et de me rendre compte de l’état de santé des athlètes. D’autres missions se greffent à ce suivi. 

Par exemple, j’ai demandé au Staff Médical de me faire une étude sur le virage croisé et la croissance des enfants pour voir si nous ne faisons pas fausse route à l’heure actuelle (nous voyons beaucoup de genouillères en ce moment sur les terrains)… La question est de savoir si le virage croisé est inadapté ou si ce sont les méthodes d’entrainements ou les acquis des enfants qui ne sont pas à la hauteur des exigences de la pratique. Le Staff Médical aura également pour mission de suivre la préparation des athlètes pour constater les niveaux de fatigue ou les carences éventuelles afin de réguler tout cela. Evidement il soignera les bobos.

Le Staff Technique aura lui aussi plusieurs rôles à jouer : La préparation physique des athlètes « type physique » est à la charge de Brigitte Coste, qui entretiendra des relations avec le Staff Médical et moi-même. Le travail technique et tactico-technique, ainsi que l’organisation des rassemblements restent de ma responsabilité… Des adjoints techniques se grefferont à ces stages, comme Sébastien Charousset et, depuis peu, Fabien Amar, qui apporte beaucoup, car l’expérience d’athlète est un plus. Le Staff se concerte aussi pour le suivi des athlètes … bref, il y a tellement de choses à faire que je ne peux pas répondre à tout ici.

Il faut remercier le Staff Administratif et Hervé Clauzier car il effectue un travail formidable depuis janvier.

Découvrez le site formaboules à partir de ce lien

Le DTN  a également évoqué dans son annonce un travail avec la structure formation de la FFSB. Quelle forme cela va-t-il prendre ?
Le travail de formation des entraineurs FFSB s’effectue en parallèle des stages nationaux F15/G15, ils ont un thème précis lors de chaque session. Ensuite, les stages et leur compte-rendu donnent des informations aux entraineurs (outils, documents, vidéos, conseils …). Nous jouons le rôle de formateurs et de tuteurs.

Ce travail est coordonné par Lionel Abert, qui a fourni une œuvre remarquable et indispensable avec Formaboules  et la création des nouveaux diplômes de formation. Nous avons une complicité efficace, Lionel et moi, et c’est un bonheur de le sentir à mes côtés dans l’élaboration de projets visant à améliorer les connaissances des personnes qui s’occupent d’athlètes. La fibre associative est une force qui nous rapproche.

S'inspirer du modèle canadien pour ouvrir la route de la culture du sport

Justement, les jeunes athlètes sont initiés et entraînés aux seins des clubs. Quelle va être l'articulation mise en place avec eux pour bonifier le travail de chacun, au service de tous ?
Le document « SIMILITUDE » explique relativement bien la chose. L’athlète est au centre des projets : son (ou ses) projet(s) personnel(s), le projet collectif de son club et le projet du CollHNffsb. Puisqu'il est au centre, il est responsable, en premier lieu de son déroulement (« Aide –toi et le ciel t’aidera »). Le Staff CollHNffsb formule une analyse des projets, des motivations de chacun, du temps à consacrer, du rôle des entourages etc … ensuite, nous aidons les athlètes à devenir autonomes afin d’aider les gens qui les entourent. Et même si les méthodes divergent, l’essentiel est de travailler dans le respect et pour le même but. Enfin, il faut juste veiller à ce que l’autonomie ne devienne pas de l’indépendance car certains projets pourraient ne plus aboutir.

Bref, si toutes les compétences s’associent et que tout le monde travaille, il aura certainement du plaisir, de l’investissement et surtout des progrès (de chacun). L’idée est de s’apporter des choses, des connaissances, des expériences. Le rôle des différents Staffs est étudié au cas par cas … parfois le Staff du CollHNffsb prend en charge 90 % des entrainements de certains athlètes, parfois c’est du 50-50 avec les clubs ou les Conseiller Techniques Sportifs, et parfois c’est différent encore… Rien ne peut être figé pour le moment.

Je le répète : la culture du sport doit prendre ses droits et les mentalités se veulent d’évoluer. Le chemin sera long, très long.

En savoir plus :

Le site de la Fédération Internationale de Boules à partir de ce lien.

Le programme de la compétition sur ffsb.fr.

Le site du CBD38 à partir de ce lien.

Comprende "le sport c'est pour la vie" sur sportpourlavie.ca.



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales