http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   


Actualité

Découverte de la boule lyonnaise au Cambodge
le 01-03-2017
par Christophe Campiglia
A l'occasion d'un séjour de vacances au Cambodge, le jeune Brendan Bin, licencié au CFB de Mornant, en a profité pour faire découvrir la boule lyonnaise. L'animation a pris place au coeur de la capitale Phnom Penh. Dans ce billet, le récit d'une aventure située à 12 heures de vol d'ici, illustrée des propos de sa maman, Jeanne Ciuffa

Brendan Bin à Phnom Penh

Une histoire de famille qui dépasse les frontières

Les boules sont souvent une histoire de famille, transmise de génération en génération. Celle que nous vous contons aujourd'hui transcende les frontières. D'un peu plus de 10 000 kilomètres : la distance entre Mornant, ville située au sud-ouest de Lyon, où réside et joue Brendan Bin et Phnom Penh, capitale du Cambodge, d'où le père de Brendan était originaire. De sa famille franco-cambodgienne, Brendan Bin et sa mère ont gardé contact avec Soreasmey Ke Bin : "ce parent oeuvre pour les relations franco cambodgienne dans le domaine des affaires principalement et d'autres encore", raconte Jeanne Ciuffa.


Connaissant la venue de Brendan, ce dernier a organisé une rencontre avec le Comité Olympique du Cambodge, correspondant à la fédération de pétanque, et dont certains jeunes disputeront le championnat du monde de pétanque, en Belgique (du 13 au 16 avril 2017). C'est donc avec ses boules de lyonnaise en soute que Brendan a effectué ce voyage.

Du monde pour la découverte de la boule lyonnaise à Phnom Penh

Découverte de la boule lyonnaise à un public conquis

La capitale Phnom Penh accueille bien la pétanque sur un site consacré, mais la distance règlementaire du terrain de lyonnaise a imposé une installation sur l'allée du parking. Une discipline nouvelle, mais pas totalement inconnue de l'assistance : "Ils connaissent la boule lyonnaise car, à travers les diverses compétitions auxquels ils ont assisté en Asie ou en Europe, ils ont vu des compétitions de boules lyonnaises".  

Un auditoire attentif aux explications 

Lorsque Brendan, aidé d'un interprète franco khmer. a expliqué les dimensions du terrain, les règles de bases, toute l'assistance a de suite pris des notes et a demandé à avoir les règles en anglais, ainsi que tous les dessins techniques. "Ils sont intéressés pour apprendre le Sport Boules ... reste à savoir comment ! ... Le problème pour eux est que personne ne leur a jamais vraiment expliqué les règles et du coup ils ne savent pas jouer" confirme Jeanne. "Ils ont même demandé si Brendan pouvait revenir pour former des arbitres afin de développer ce sport !".

Brendan montre la voie

Brendan n'étant qu'en -15 ans, il a précisé qu'il serait préférable de faire appel à des entraîneurs diplômés pour le faire. L'assistance était nombreuse, d'une soixantaine de personnes, composée à deux tiers de jeunes. Les responsables des comités, les entraîneurs et la presse étaient au rendez-vous. Au cours de la séance qui a duré deux heures, Brendan s'est  également executé sur une démonstration de tir de précision, sans boules blanches et rouges, mais en expliquant le principe de jeu. Le public présent a finalement demandé à Brendan de décomposer le geste du tir, pas à pas, pour essayer. Pusieurs se sont prêtés à l'essai, volontiers. "Bien sûr, les premiers tirs ont été difficiles et Brendan, patiemment, remontrait le geste ... deux jeunes sont parvenus à tirer à la fin avec un joli geste", témoigne notre témoin sur place.

Soutien à boules-sport 2024 pour, de g à d, Brendan Bin, Sreang Sorakhim, Nhem Bora et Uk Sreymon, de l'équipe nationale de pétanque.

Une expérience enrichissante pour Brendan Bin

Pour Brendan, le rapprochement avec son auditoire s'est vite créé, du fait de leur âge sensiblement identique. Les jeunes présents lui ont posé beaucoup de questions, sur son âge, ses débuts dans la discipline, son nombre d'heures d'entraînement par semaine, ses titres.  "Les jeunes ont été impressionnés par la grosseur des boules et leur poids, des  "94" en l'occurrence", révèle Jeanne Ciuffa. Mais quand ils ont dit à Brendan qu'il trouvait le fait de faire quelques allers-retours de tir fatiguant, Brendan leur a montré les vidéos de tir progressif tout en commentant : "Ils ont été très impressionnés, en se demandant comment il était possible de tenir autant de temps en courant !".

Un terrain aménagé sur une allée de parking et c'est parti pour la découverte de la boule lyonnaise !

Pour le jeune licencié de Mornant, l'expérience a été forcément enrichissante : "Il était très content de leur faire découvrir sa passion et a été ravi de voir qu'ils étaient tous très réceptifs. Il a pris beaucoup de plaisir à les aider à tirer. Quelle fierté quand ils ont réussi à le faire !!" conclut sa mère. Quand il sera adulte, l'intéressé n'exclut pas l'idée de passer un peu de temps au Cambodge pour développer ce sport.

En savoir plus :

Les photos et les vidéos de ce récit sur Sport Boules DIFFUSION  (vidéo 1'33)

Brendan Bin en finale G15 du tir de précision du France Tirs 2016 sur Dailymotion.

Les coordonnées de la fédération de boules et de pétanque sur fipjp.org.

Les championnats du Monde 2017 à Pétanque sur fipjp.org.

La partie de boules, une institution au Cambodge sur 20minutes.fr.



Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales