En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Rétro Gap 1991 : une année de transition
le 08-11-2016
par Christophe Campiglia
En 1991, Gap organisait le championnat du Monde, du 12 au 17 novembre. Une compétition qui a marqué les esprits : ce Mondial masculin verrait la dernière apparition de la quadrette et pour la première fois, les épreuves de tirs allaient décerner deux titres : un pour le tir de précision et un pour le tir progressif. Pour revivre cette année de transition, nous vous ferons revivre, lors des huit jours à venir et avec certains des acteurs de l'époque, cette compétition.

1991 : année de l'indépendance de la Croatie

Un contexte difficile 

Initialement, le Championnat du Monde devait se dérouler en Croatie, dans la ville de Zagreb. Mais une série de conflits violents éclate dans les territoires de l'ancienne République fédérative socialiste de Yougoslavie. Les "guerres de Yougoslavie" dureront un peu plus de dix ans, affectant les six républiques de la défunte République fédérale. La Croatie est un des premiers pays en guerre. 

Suite à un référendum en mai 1991, la Croatie proclame son indépendance le 25 juin 1991, révoquant ainsi son appartenance à la Yougoslavie. Un moratoire de trois mois réclamé par la commission européenne fera baisser temporairement la pression, avant que le conflit ne connaisse une escale guerrière qui ne prendra fin qu'en 1995. Forcément, les organisateurs yougoslaves se désistèrent de l'organisation, à la fin du mois d'août 1991.

La présentation des nations dans le boulodrome de Gap :
le mondial 1991 aura bien lieu, par la volonté de quelques hommes

Gap à la rescousse

Alphone Lagier Bruno, alors président de la FIB depuis 1989, tenait absolument à ce que ce championnat du Monde ait lieu. Il s'agissait du premier sous sa tutelle. La compétition devait avoir lieu au mois d'octobre, sachant qu'en temps normal, il faut une année pour préparer une telle compétition. Au terme d'une réunion, la FIB décide d'organiser la compétition à Gap.

Les Gapençais mettront en place ce mondial en un temps record, avec des gens motivés et déterminés à relever le défi. Ce championnat se déroulera du 12 au 17 novembre 1991. Il est possible que peu de gens de l'époque n'ait eu conscience qu'il se soit en fait monté en l'espace de deux mois.

L'équipe de France en 1991 à Gap

La France au sommet

La sélection française était composée de Dominique Noharet, Christophe Bois, Franck Burnichon, Gérard Condro, Patrick Gielly et Eric Lotto. Elle était managée par Gilbert Berthet. Les français allaient réaliser un triplé historique, en s’imposant dans les trois disciplines. La victoire était française en quadrette, Dominique Noharet s’adjugeait le tir de précision tandis que le tir progressif revenait à Eric Lotto. Les articles du Sport Boules Magazine de l'époque vous permettront de vous replonger dans l'ambiance de l'époque. Découvrez les dans le billet consacré sur Sport Boules DIFFUSION.

Tout au long des jours à venir, nous vous ferons revivre, avec des interviews des hommes de l'époque, ce Mondial Masculin. Les rendez-vous.


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales