http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   

Boutique

Actualité

Meeting GDP Vendôme : "un grand week-end de fête à ne pas manquer"
le 06-07-2016
par Christophe Campiglia
Ce week-end, le Meeting GDP Vendôme boucle sa cinquième édition. Créée en 2012, la compétition est devenu un rendez-vous incontournable du calendrier bouliste. Il faudra être à Saint-Maurice-l'Exil, du vendredi 08 au dimanche 10 juillet 2016, pour voir évoluer "les meilleurs joueurs de boule lyonnaise au monde", à l'occasion de la grande finale de l'édition 2016. Un rendez-vous évoqué avec Jean-François Gobertier, co-organisateur du Meeting GDP Vendôme avec Fabrice La Posta et Sébastien Grail, via la société GLGO Events. 

Jean-François Gobertier aux côtés de ses joueurs lors du podium M1
à Béziers (photo : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

Quels sentiments vous animent après la victoire de votre équipe en finale du France Doubles 2016 ?
Je suis bien sûr très heureux de cette victoire au France doubles. Un titre de Champion de France n'est jamais quelque chose d'anodin et nous avons vécu un très beau moment. Je suis également ravi que trois de mes équipes figuraient dans le dernier carré. Je tiens également à souligner l’excellence de l’organisation de ces championnats et à féliciter tous les dirigeants et les bénévoles. 

Avec Sébastien Leiva-Marcon, à l'issue de la finale à Béziers
(photo : Patrice Deymonaz, Sport Boules Magazine)

Pouvez-nous nous parler de vos trois joueurs, Gérard Condro, Sébastien Leiva-Marcon et Christian Berthet, titrés à Béziers, et de ce qui, selon vous, a fait qu'ils ont réussi à aller au bout de la compétition ?
Gérard Condro et Christian Berthet sont deux grands joueurs, qui font partie de l'histoire de la boule lyonnaise. Je les connais depuis de longues années et nous avons partagé beaucoup de choses ensemble. Les voir associés à Sébastien Leiva-Marcon, qui représente la jeunesse et l'avenir du sport-boules, est un symbole très fort. La boule lyonnaise a cette richesse de pouvoir réunir au plus haut-niveau de la compétition des joueurs de tous âges. C'est peut-être ce mélange d'expérience et de jeunesse qui leur a permis de remporter ce titre.

Fabien Amar lors de la finale de la première étape à Bessenay

Ce week-end, la cinquième édition du Meeting GDP Vendôme connaîtra son dénouement à Saint-Maurice l'Exil. La compétition est revenue à un format à seize équipe, après un essai à 24 formations l'année dernière. Est-il possible d'en tirer un premier bilan ?
On dressera évidemment un bilan après les finales de Saint-Maurice-l'Exil mais on peut déjà dire que le cru 2016 du Meeting GDP Vendôme aura été une réussite. Nous avons vécu une étape magnifique à Bessenay en Pays de l'Arbresle. De la présence de Sébastien Ogier aux parties télévisées : tout s'est déroulé à merveille et avec un public venu en nombre. Le retour à seize équipes a porté satisfaction. Nous voulions resserrer le niveau, offrir aux spectateurs et téléspectateurs un spectacle de très haut-niveau, c'est que nous avons eu et les parties diffusées sur L'Equipe 21 ont connu un accueil très enthousiaste.

Le public, nombreux et fidèle au Meeting GDP Vendôme
                             (photo : meetinggdpvendome.fr)

En 2015, vous priorisiez le maintien de la compétition vers un rendez-vous incontournable à son développement. Cette cinquième année d'existence installe-t'elle la compétition de manière définitive ?
L'année 2016 aura montré que quelque soit les changements, concernant le nombre d'équipes ou d'étapes, le Meeting GDP Vendôme revêt toujours plus d'importance auprès des joueurs et du public. C'est une compétition que nous avons voulue à part et elle le restera, c'est ce qui fait son identité. Nous travaillons en étroite collaboration avec la FFSB et on s'aperçoit que la place du Meeting est essentielle dans le paysage des boules, les gens y sont très attachés. Le Meeting GDP Vendôme continuera donc de jouer son rôle à l'avenir.

Les finalistes du challenge Cerifrais à Bessenay

Des idées de développement sont entre temps revenues, notamment dans l'ouverture vers tous les pratiquants, avec un 32 quadrettes 3 et 4ème divisions à Bessenay lors de la première étapes. Quelles sont les pistes envisagées pour le futur ?
L'ouverture vers l'ensemble des pratiquants est un élément central dans le développement du Meeting GDP Vendôme à l'avenir. Le 32 quadrettes de Bessenay, organisé en collaboration avec CERIFRAIS et Jean-Marc Coignat, a apporté beaucoup de fraîcheur. Il s'inscrit dans la vision que nous avons de la boule lyonnaise, ancrée sur le partage et la convivialité. Nous aurons un nouveau 32 quadrettes à Saint-Maurice-l'Exil et l'ouverture pourrait toucher d'autres catégories dans le futur. Nous y travaillons activement.
D’ailleurs, une grande évolution du Meeting GDP Vendôme est prévue pour l’année prochaine avec une nouvelle version, celle-ci sera annoncée à la fin du Meeting à Saint-Maurice-l’Exil.

Jean-François Gobertier (à Gap en 2015) vous donne rendez-vous à Saint-Maurice-l'Exil ce week-end (photo : P. Deymonaz, SB Magazine)

Clôturons avec ce week-end : pourquoi faudra-t'il être à Saint-Maurice l'Exil ?
D'année en année, le Meeting GDP Vendôme s'est imposé comme l'un des titres les plus prestigieux dans le cœur des joueurs et la lutte pour la victoire s'annonce vraiment passionnante. Saint-Maurice-l'Exil est une véritable terre bouliste avec des infrastructures de grande qualité. Vous avez parlé du 32 quadrettes mais nous aurons également une épreuve de sport adapté le samedi après-midi et beaucoup d'animations. Ce sera un grand week-end de fête et il ne faut surtout pas le manquer !

En savoir plus :

Le programme des finales de Saint-Maurice-l'Exil sur meetinggdpvendome.fr.

Un final en apothéose pour le Meeting GDP Vendôme à partir de ce lien.

Revoir les finales du France Doubles, Béziers 2016 sur Sport Boules DIFFUSION.



Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales