En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Super 16 Féminin : Première pour Reyne (Andrézieux-Bouthéon) à Villefranche-sur-Saône
le 25-04-2016
par Christophe Campiglia
Le magnifique complexe bouliste de Villefranche-sur-Saône accueillait la septième et avant dernière étape du Super 16 Féminin ce dimanche. La finale, inédite et disputée, a sacré la formation Reyne (Andrézieux-Bouthéon, Simone Berne, Brune Le Noblet, Claire Reyne), victorieuse 9 à 7 de l'équipe Vulpas (Tarare, Odile Vulpas, Estelle Triomphe, Marina Venet).

Notre Dame des Marais à Villefranche-sur-Saône

Le saviez-vous ?

La compétition était organisée par l'Union Bouliste Caladoise. Mais pourquoi appelle t-on les habitants de Villefranche-sur-Saône les Caladois et Caladoises ? Le terme "calade" désigne en Provence une rue en pente pavée de galets ou empierrée verticalement, sur champ (sur la tranche). La collégiale Notre Dame des Marais à Villefranche-sur-Saône, est située au centre de la rue Nationale, dans son creux. Des dalles de pierre situées au niveau actuel du parvis de l’Eglise est probablement venu l'appelation des habitants la ville, Villefranche la Calade.

Pourquoi le boulodrome porte le nom "Delay Termoz - Guyet" ? La réponse avec le président André Bourgeay : "les anciens se souviendront peut-être d'André Delay Termoz et René Guyet, champions du monde. Le boulodrome leur a été dédié et porte leurs noms. Le championnat du Monde s'était déroulé à Saint-Etienne en 1965. Ils avaient emporté la finale 18 à 17 contre l'Italie et de quelle manière ! Le dernier jet de but démarrait en faveur des Italiens à 16 à 17. L'ultime boule transalpine reprend le point et René Guyet se retrouve avec un "manqué perdu, tapé match nul", à 17 mètres de distance. Un carreau donnera le titre mondial à la France, 18 à 17 !".

D'hier à aujourd'hui, la boule lyonnaise continue de faire vivre son patrimoine, confié, comme à Villefranche-sur-Sâone, à des hommes et des femmes, donnant de leur temps pour rappeler son histoire et continuer à en écrire de belles pages. Qu'ils en soient remerciés.

Les vainqueurs : Simone Berne (à g) et Brune Le Noblet (à d) 
avec André Bourgeay et Monique Prudent

Dernier carré inédit

Les quarts de finale, splendides, délivraient un dernier carré vierge des trois premières formations du classement. la formation Richard, (Andrézieux-Bouthéon), faisait le plein à l'ultime jet avec un tir réussi et deux boules ajoutées pour éliminer le leader du classement (équipe Millet, Saint-Denis en Bugey) 12 à 11. La formation Nazaret poursuivait sur sa lancée d'une finale de tableau B emportée à Caen : les joueuses d'Ars-sur-Formans  creusaient un écart décisif de cinq points à la huitième mène sur l'équipe Fontannaud (Sporting Club de Paray) troisième au classement, pour une victore finale 13 à 7.

Du côté des futures finalistes, Reyne (Andrézieux-Bouthéon), dominatrice en début de partie, résistait à un temps fort de Neuhaus (Douvaine) pour finalement s'imposer 13 à 7. Enfin Vulpas (Tarare) faisait chuter Redon (Capdenac), à la seconde place du classement général, dans une partie décousue où chacune deux équipes auraient pu l'emporter (11 à 9).

En demi-finales, les Tarariennes, mieux parties, résistaient au retour de Pauline Nazaret, Julie Richebois et Chantal Cinier-Nazaret pour s'imposer 9 à 5. L'équipe Reyne dominait Chantal Richard et Coralie Rives dans le duel entre les deux formations d'Andrézieux-Bouthéon, 11 à 5.

Les finalistes : Marina Venet, Estelle Triomphe et Odile Vulpas

Au sujet de la finale

Si le résultat vous en est connu, vous aurez peut-être envie d'en connaitre le déroulé. 

La finale est à revoir en "mène par mène" sur Sport Boules DIFFUSION.

On vous dévoilera juste qu'elle a été très agréable à suivre et très disputée, avec seulement neuf boules d'ajout à négocier au total pour les deux équipes. Que Simone Berne pourrait sûrement mériter le titre de meilleure joueuse de la finale, pour la qualité de son jeu de point. Que Brune Le Noblet propose la meilleure moyenne de tir avec 73% de réussite. Côté Tarare, Odile Vulpas a, comme à son habitude, très bien pointée et Estelle Triomphe a répondu présente, aussi bien au point qu'au tir.

Assurément, vous ne vous ennuyer pas à visionner ou revisionner cette finale disputée au terme des quatre vingt dix minutes de temps réglementaire.

Les finalistes du tableau B

La finale du tableau B a été emportée par Dives-sur-Mer. Corinne Kerfant, Anne-Marie Maugiron et Maryline Montserrat s'imposent devant Liliane Chérie et Barbara Barthet (Saint-Vulbas) au bout du suspens, sur le score de 9 à 8.

Photos : Guy Villard, Sport Boules Magazine et Villefranche-beaujolais.fr .

En savoir plus :

Revoir la finale en "mène par mène" sur Sport Boules DIFFUSION.

Résultats, évolution des scores, moyennes, sur Sport Boules DIFFUSION.

Un peu d'histoire autour de la ville sur Villefranche-beaujolais.fr.

La Calade sur Wikipédia.


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales