En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Super 16 à Cluses : Franck Tignat met les choses au point
le 25-03-2016
par Christophe Campiglia
Franck Tignat a impressionné Pierre Marquis, le président de l'Olympique Mâcon Boules, par sa qualité de point lors de la troisième étape du Super 16 en Saône et Loire et vient de décrocher le titre de champion de France des Clubs Elite, le week-end écoulé, à Clermont-Ferrand. Le pointeur de Saint-Vulbas, co-détenteur de la meilleure performance masculine en point de précision, est en interview, à la veille de la quatrième étape du Super 16 masculin à Cluses, en Haute Savoie.

Saint-Vulbas, champion de France des Clubs Elite 2016

Quel est ton sentiment après la victoire de ce week-end...en club ?
Quelle chose de génial, je n'avais jamais été champion de France. J'avais été champion du Monde cadet mais n'avais jamais réussi à décrocher un titre national. En plus en club comme cela, avec un groupe jeune avec une superbe ambiance, le mot qui revient est : génial !

Retour à l'actualité Super 16 ce week-end ! Quel souvenir gardes-tu avec l'équipe de la victoire en Super 16 à Mâcon ?
Toujours un bon souvenir car gagner un Super 16, ce n'est pas évident (rires) ! En plus, deux de suite derrière Saint-Egrève ! En plus, on l'a fait avec la manière, en jouant bien. On se fait plaisir sur le jeu de boules, on est toujours content de se retrouver pour jouer : il y a une bonne ambiance dans l'équipe, tout va bien !

Franck Tignat au point lors du Super 16 à Mâcon

On t'a découvert en tireur avec cette fameuse "top mène" à huit sur huit au tir ! Mais on te voit surtout comme pointeur. Peux-tu nous évoquer ton parcours bouliste ?
J'ai démarré à l'âge de 14 ans, en première année de cadet. Je jouais avant à la pétanque. Au Parc des Expositions à Bourg, il y avait une manifestation avec un regroupement pétanque et lyonnaise. J'ai vu tirer, courir,...cela changeait ! J'ai gagné Bellecour lors de ma troisième année de cadet et pour la dernière année, j'avais décroché le titre de champion du Monde avec Laurent Béraud, Emmanuel Bilon, Hughes Bruyant et Eric Lotto. C'était à Eybens en 1986, en quadrette face à l'Italie. Il devait y avoir treize nations à l'époque.

Lors de cette dernière année de cadet, j'ai commencé à jouer avec Roger Gourbeyre, qui évoluait en première division sur Bourg-en-Bresse. Il y avait aussi Marcel Brun à cette époque, je faisais quelques Grand Prix avec eux comme tireur de tête. Le point ? Déjà, lors du championnat du Monde, j'étais sur un rôle de pointeur. Pour évoluer au tir, il faut avoir le temps de s'entraîner. Actuellement pour pointer, je m'exerce une fois par semaine, cela me suffit, je m'entraîne à côté physiquement. Pour tirer, il faut jouer plus souvent, s'entraîner régulièrement, je n'ai pas forcément le temps de le faire. Et puis, on arrive à un âge où on fait tirer les jeunes maintenant (rires). Cela va bien au point, il n'y a pas de raisons de changer.

La formation Langloys (Saint-Vulbas) après sa victoire à Mâcon

Quelle est ton approche du rôle de pointeur dans la composition de ta quadrette ?
Le rôle de pointeur de tête est important au démarrage de la mène. Il fait une grande partie du jeu, sinon tout le jeu. Tu réussis ou tu manques deux boules, ce n'est plus la même mène. Dans le second cas, tu n'es plus sûr de marquer. C'est un poste important, comme le tireur de tête. Les deux extrémités : si tu fais compter deux boules au point et deux boules au tir, tu as déjà fait du boulot.


Après deux victoires en Super 16, vous pensez sûrement au Trophée général ? La passe de trois est-elle possible ?
Le Super 16 est exigeant : si tu joues moyen, tu ne passes pas. La passe de trois va être difficile. Dimanche, Cédric ne sera pas présent, il va nous falloir chambouler la quadrette...si nous réussissons à passer samedi ! Je connais les jeux de Cluses car on y a évolué : ils ne sont pas faciles à joueur au point. On va essayer de faire du jeu et on verra bien : si cela passe tant mieux, sinon tant pis. On fait déjà une belle saison, on va prendre concours par concours et on essayera de faire le maximum.

Photos : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine

En savoir plus :

Suivre la quatrième étape du Super 16 masculin en direct intégral sur Sport Boules DIFFUSION.

Revoir la finale Elite CRO Lyon contre Saint-Vulbas sur l'Equipe 21 : les horaires sur ffsb.fr.

Découvrez le boulodrome de Cluses en vidéo sur Sport Boules DIFFUSION.

"Paroles d'organisateurs : avec Pierre Marquis et Michel Debouche" sur ffsb.fr.

"Top performances pour Franck Tignat" sur ffsb.fr

Les statistiques de Franck Tignat sur la saison sur Sport Boules DIFFUSION.

Top mène entre Gobertier et Langloys sur Sport Boules DIFFUSION.





Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales