En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Bruno Galland : "les premiers maillots tricolores seront décernés à Eybens"
le 10-03-2016
par Christophe Campiglia
Dimanche 13 mars prochain seront attribués les premiers maillots tricolores de la saison sportive. Les catégories jeunes ouvrent les championnats de France, avec le France Clubs Jeunes -15 et -18 ans. Demi-finales se joueront le samedi après-midi et les deux finales le dimanche matin, à Eybens. Bruno Galland, président depuis juillet 2015 de la Joyeuse Boule d'Eybens, présente ce premier rendez-vous. 


Eybens avait organisé en 2012 les championnats du Monde Jeunes. Que reste-il aujourd'hui en souvenirs autour de cette organisation ?
Pour le club, 2012 a été une année spéciale : la Joyeuse Boule d'Eybens fêtait son centenaire. Le championnat du Monde a été le point d'orgue de manifestations qui se sont étalées tout au long de l'année.
En janvier 2012, nous avions lancé "l'année du centenaire". A suivi une opération "portes ouvertes" en mars, sur une durée d'une semaine, avec une exposition sur la vie de la Joyeuse Boule. En juin, c'était l'organisation du Tournoi International de l'Isère dans la catégorie -18 ans. En juillet, deux soirées "les retrouvailles" avaient permis de regrouper une bonne partie des gens qui avaient été licenciés au club : nous avions regroupé 30 à 35 quadrettes, dont des personnes qui avaient arrêté de jouer aux boules. 


En septembre, le championnat du monde Jeunes et Espoirs se déroulait à Eybens : c'est un événement qui reste toujours gravé dans les mémoires des 70 bénévoles à avoir oeuvré à cette organisation. Et puis, quand on passe au boulodrome, nous avons de quoi nous le rappeler : nous avons gardé des souvenirs qui sont affichés sur nos murs. En décembre, nous avons clôturé cette année par une soirée du centenaire, avec tous les membres de la Joyeuse Boule d'Eybens et ses sympathisants qui souhaitaient y participer. Toutes ces manifestations se sont faites sous la présidence de Philippe Coquet, alors président de la société.

La jeunesse est à nouveau à l'honneur à Eybens, avec les finales du championnat de France des Clubs Jeunes ce week-end. Quelle est la génèse de cette organisation ?
La jeunesse bouliste est chez nous à l'honneur tout au long de l'année ! Nous organisons à Eybens à chaque saison sportive des stages, des multi-épreuves ou encore des fédéraux, en lien avec le Comité Bouliste de l'Isère. Notre engagement est permanent, je dirai qu'il est inscrit dans l'ADN de la Joyeuse Boule d'Eybens. Nous avions envisagé de l'organiser en 2015, mais la FFSB l'avait alors confié à Rumilly. 

Nous sommes au rendez-vous de 2016, qui s'inscrit dans la volonté de la JBE de porter des manifestations envers des jeunes. Nous serons entre 30 et 40 personnes mobilisées, chacun en fonction du temps et des compétences qu'il peut apporter. Nous travaillons depuis environ deux mois à préparer l'événement : c'est un championnat de France qui est à la portée de beaucoup en terme d'organisation. Pour les clubs disposant d'un boulodrome de huit jeux, c'est une manifestation idéale pour se lancer, avant de passer peut être à d'autres organisations.


Evoquons le club d'Eybens ?
Entre licenciés et sociétaires, la JBE représente 140 membres environ. L'effectif est essentiellement composé de seniors masculins. Nous aimerions développer notre secteur féminin. Concernant les jeunes, nous avons connu des beaux jours et ces dernières saisons sont plus compliquées. Mais comme évoqué précédemment, la volonté du comité directeur reste de promouvoir des actions envers les plus jeunes de nos licenciés : nous sommes aujourd'hui porteurs d'organisation et travaillons à ce que nos effectifs se développent à nouveau.

Cette saison, nous avons participé au championnat de France des Clubs en National 3, avec une troisième place dans le groupe 6, derrière Aix-les-Bains, finaliste, et Rumilly. C'était dans mes projets lorsque j'ai pris la présidence du club : la création d'un club sportif, selon certaines conditions : avoir les finances et construire l'équipe autour d'un effectif local.


Parlons justement de ton parcours de dirigeant, car avec ton épouse Michelle, nous vous voyons souvent autour des organisations nationales.
J'ai commencé à m'intéresser à la fonction de dirigeant en 1975, dans une toute petite société. En 1984, j'ai intégré la JBE, comme moniteur à l'école de boules. A l'époque, j'avais mes deux enfants qui y pratiquaient, ils ont arrêté depuis quelques années, mais moi, j'ai toujours continué ! Dans les années 1990, j'ai été membre du comité bouliste départemental, puis j'ai également intégré la commission nationale des jeunes. Mon épouse Michelle a intégré la commission départementale des jeunes au milieu des années 1990, puis la CNJ. Depuis le dernier mandat, elle est membre du comité directeur de la fédération. Nous nous sommes toujours impliqués dans des actions autour des jeunes.

Depuis juillet 2015, j'ai changé d'orientation en prenant la présidence de la Joyeuse Boule d'Eybens. Préalablement vice-président, j'avais assuré l'intérim suite aux soucis de santé de l'ancien président.


Pourquoi venir en spectateur à Eybens ce week-end ?
Pour les non-initiés, venir découvrir le Sport Boules et notamment les épreuves de courses qui sont en nombre lors des rencontres. Les gens découvriront que c'est un sport. On s'aperçoit que dans notre ville qui n'est pas bien grande (environ 10 000 habitants), beaucoup d'Eybinois ne connaissent pas notre pratique du jeu de boules. Nous nous en sommes aperçus à l'occasion de la venue d'une délégation allemande, à qui nous avons fait découvrir les boules, à l'occasion d'un match de club : les allemands ne connaissent pas notre jeu mais les Eybinois non plus !

Pour les amoureux du Sport Boules, il s'agit du premier championnat de France de la saison 2015/2016 : les premiers maillots tricolores seront décernés à Eybens ! Il s'agira aussi de soutenir les huit équipes jeunes présentes et de profiter du beau spectacle qu'elles offriront.

Photos : fiboules.org

En savoir plus :

Suivre le France Clubs Jeunes en direct sur Sport Boules DIFFUSION.

Les oppositions des demi-finales -15 et -18 avec le Multiplex.

Découvrir la ville d'Eybens sur Eybens.fr.

Visiter le site du CBD38 à partir de ce lien.

Les résultats des huitièmes et quarts de finale sur ffsb.fr.


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales